Le Guide du tandem (chapitre 8) : La formation des guides

8. La Formation des guides

de Daniel GOUY

Le guide débutant doit passer par une période de formation avant de partir sur la route avec un déficient visuel comme passager. En l’absence de réglementation, chaque association possède son propre plan de formation.

Au cours de cette formation le nouveau guide doit acquérir des connaissances théoriques et pratiques. La théorie comporte des recommandations concernant l’accompagnement en général des déficients visuels, la connaissance des principales caractéristiques du tandem utile pour la conduite, le code de la route appliqué à la conduite des bicyclettes et des règles de sécurité. Ces données figurent dans ce manuel. La formation pratique ne doit jamais être faite au cours d’une sortie de groupe par contre le nouveau membre peut suivre la sortie en vélo solo pour se familiariser au club et à la pratique du tandem.

La pratique concerne essentiellement la conduite du tandem, l’objectif étant de ressentir dans un premier temps les caractéristiques du tandem (poids, longueur, transmission, freinage etc.).Dans un deuxième temps il est nécessaire d’apprécier l’importance du passager en particulier au départ et à l’arrêt. Pour effectuer ces manoeuvres facilement et sans danger le débutant doit comprendre et acquérir un certains nombres de gestes techniques. Ces 2 premières phases pratiques doivent être réalisées sur un terrain protégé (parking ou piste cyclable) hors circulation avec un guide expérimenté qui servira de passager.

Une fois acquise la technique de départ et d’arrêt, une randonnée d’environ 2 heures en circulation avec un passager valide sera réalisée. Au cours de cette randonnée, départ et arrêt seront travaillés en circonstances réelles (stop, feux,…). Le freinage devra aussi être étudié afin d’évaluer la distance d’arrêt, le freinage d’urgence, le rôle du poids et de l’adhérence etc. L’utilisation des dérailleurs, le choix des braquets et l’importance de la ligne de chaîne seront abordés. Au cours de toutes ces manoeuvres le débutant devra commencer à faire les annonces au copilote.

La formation avec un copilote valide sera complétée par un entraînement à la maîtrise du tandem sur terrain protégé. Pour cela on fera des parcours de slalom tracé avec des cônes, des épreuves de surplace, des arrêts très progressifs. La conduite à une seule main, l’allure lente et l’importance des petits braquets seront abordées. Il faudra également travailler la souplesse du cou et apprendre à regarder rapidement vers l’arrière dans les angles morts à droite comme à gauche. Ces mouvements de tête doivent devenir des réflexes systématiques à l’approche des carrefours.

Après une révision de la signalisation routière à l’aide de photos la formation se terminera par une randonnée d’environ 2 heures avec déficient visuel expérimenté comme copilote et accompagnement par un guide expérimenté en solo. Au cours de cette randonnée tous les aspects précédemment étudiés incluant les annonces seront approfondis en conditions réelles dans la circulation et avec un déficient visuel en copilote.

La formation pratique peut ainsi se faire sur 2 demi-journées comme cela est proposé dans le tableau suivant :

Plan de formation pratique

Première 1/2-journée :

       Accompagnement des déficients visuels ½ heures

       Présentation du tandem ½ heures

       Rouler seul en tandem en zone protégée ¼ heures

      Départ et arrêt avec un passager valide en zone protégée ½ heures

      Randonnée en circulation avec passager valide 2 heures

Deuxième 1/2-journée :

     Maîtrise du tandem en zone protégée 1 heure

     Signalisation routière ½ heures

     Randonnée accompagnée en circulation avec aveugle 2 heures

Pour que cette formation soit réellement efficace il faut que le président du club ou le responsable sécurité nomme quelques guides expérimentés qui sont responsables de ces formations. Cette formation doit être formalisée dans un carnet de formation individuelle indiquant que le nouveau guide a bien effectué les différentes phases du plan de formation avec un des guides responsables de la formation qui certifie l’aptitude du nouveau guide.

Publicités