Histoire de vache

Nous voici, Christophe et moi, partis pour faire une sortie de 60 km.

Passé Saint-Mathieu-de-Tréviers, nous grimpons le Pic Saint-Loup. Au sommet, nous tournons à droite, direction le Rouet. Dans la descente, Christophe aperçoit au loin, dans un fossé au bord de la route, une clôture ouverte.

Dans le pré, nous voyons un animal auprès duquel nous approchons. C’est une vache. Non un taureau. Non, une vache. Non, c’est bien un taureau, debout face à nous, la tête baissée.

Avec prudence, Christophe roule à gauche, en fixant l’animal. À ce moment-là, le taureau sort du fossé et nous course pendant une vingtaine de mètres. Nous avons crié tous les deux très fort en appuyant sur les pédales. Nous avons grimpé rapidement la côte, sans demander notre reste et, arrivés en haut, nous avons éclaté de rire.

Moralité : Si vous voulez grimper rapidement les côtes, faites-vous courser par un taureau!

Jean-Marie BOIX

Publicités