La crampe chez le sportif

 La crampe est une contraction subite et douloureuse des muscles.
Comment elle survient?
– Sous l’impulsion nerveuse, les fibres musculaires se rétractent et provoquent un rétrécissement du muscle de 30 à 50%, c’est la CONTRACTION  subite, très douloureuse.
– Grâce à un retour actif du calcium et du magnésium vers la zone de STOCKAGE, le muscle se décontracte. Cette phase nécessite un apport d’énergie. C’est le RELACHEMENT.
 – Certaines crampes frappent subitement en pleine nuit alors que le corps est au repos. D’autres surviennent le jour , au moment d’un effort intense.
– Les contractures nocturnes touchent souvent les personnes qui présentent des carences en magnésium et/ou en calcium. Cependant chez le sportif les causes de la crampe peuvent être évitées. Il faut éviter une mauvaise hydratation, pallier l’insuffisance de magnésium, s’échauffer suffisamment.
Autres causes possibles: un effort trop intense, une mauvaise posture, ou un faux mouvement.
– Quoiqu’il en soit, un suivi médical est indispensable chez le sportif, il doit avoir le réflexe d’en parler à son médecin.
Pour éviter les crampes:
Il est nécessaire de savoir boire avant d’avoir SOIF; de savoir s’alimenter de façon équilibrée avant, pendant et après tout exercice physique soutenu.
Boire une eau riche en magnésium et en calcium aide à prévenir ce type de lésion subite. Manger des produits laitiers, des fruits secs, légumes secs, chocolat.
Lorsque le mal survient, stoppez l’activité. Faire du curatif en étirant le muscle touché; massez-le sans violence pour soulager la douleur.
 
QUELQUES RECOMMANDATIONS:
– Pour éviter ce genre d’incident fort désagréable tout sportif doit, après un effort intense soutenu, faire OBLIGATOIREMENT SES ÉTIREMENTS  MUSCULAIRES.
Il faut faire de la PRÉVENTION.
– C’est une contrainte obligée, qui est salutaire pour relâcher la tension musculaire de l’ensemble des muscles sollicités pendant un temps prolongé. Chez le cycliste, le randonneur, le skieur, l’alpiniste entre autres, ceci est un impératif.
– Sachez qu’il est nécessaire de s’hydrater pour compenser la perte en eau et en sels minéraux. Demandez à votre médecin quelle boisson vous devez  utiliser. Il existe des médicaments homéopathiques « anti-crampes », facilitant aussi la circulation sanguine, qui sont reconnus et efficaces;  interrogez le sur cette prescription préventive, ou le pharmacien, qui peut avoir de bons conseils sur les produits à base  d’arnica . 
– Soyez rigoureux dans votre hygiène de vie et dans votre discipline alimentaire (parlez en à votre médecin référent).
– Il est aussi possible d’ appliquer une méthode pas reconnue scientifiquement, mais recommandée par certains praticiens du corps médical .  D’ailleurs de nombreux sportifs la  pratiquent car les crampes disparaissent rapidement. Cette méthode est très efficace . Il suffit d’utiliser un savon de Marseille naturel (ne contenant aucun additif parfumé), de le placer au fond de son lit, à proximité des pieds. En effet, ce savon contenant dans sa composition du chlorure de potassium, la chaleur du corps jointe à la  protection des couvertures favorise les échanges d’ions potassium qui deviennent volatils à cette température. Absorbés par l’épiderme, il se fixent sur les cellules musculaires, leur taux de potassium reste constant  toute la nuit, mettant ainsi le sportif à l’abri de crampes.
 
 Jean RIOUFRAYS                                                                      
Publicités